DO YOU, DOU YOU, DO YOU, SAINT TROPEZ !

 

Voilà un refrain que les 6 guerriers du 1st Free , Harley, Taxi, Yoyo, Leuleu, Phil Sec et moi-même ont entonné durant ces trois journées inoubliables que nous a fait vivre Chris, le director du Var free chapter et toute son équipe.

Bien entendu, l’ accueil des cigales a été fort bien pourvu alors que la bise était venue.

L’ organisation a été parfaite, depuis notre arrivée ou nous avons été pris en charge par Chris et toute sa dévoué équipe ou nous avons été basé dans un joli camping de bungalows dans le charmant village de Cogolin (mèque de la pipe…)

La soirée fut chaude et bien arrosé comme il se doit et le dîner a eu raison de nos gros appétits creusés par les 750 kms parcourus sans problèmes en une petite dizaine d’ heures. Les plus courageux ont prolongé leur soirée d’ arrivée au bar et certains autres sont allés goûter  un repos bien mérité.

Le lendemain, départ pour le run à 10 heures car, ce n’ est pas au balcon que nous avons pas ce week end pascal, mais sur les crêtes des massifs de ce beau arrière pays varois depuis lesquelles nos yeux se sont remplis de fantastiques images, tantôt sur le golfe de St Tropez, tantôt sur celui des îles du Levant.

Nous avons également eu droit, pour gagner notre croute, à chercher nos    oeufs pascal dans la garrigue !

 

Pas d’œufs !!!! Pas de casse croute !

 

Moyenne d’âge 45 ans !!!

 

 

 

 

Le chemin du retour s’ est fait pas la route qui serpente le long de la grande bleue et par laquelle nous avons traversé ces villages dont les noms font rêver, Bormes-les mimosas, Le Lavandou, Cavalaire etbfait des pauses sur les plages non moins célèbres, celle de Pampelonne (5 kms de sable fin) celle de Ramatuelle.

 

La surprise du jour, je dirais plutôt « l’ évènement », c’ est à Saint Tropez qu’ il s’ est passé ! En effet, c’ est en entrant en file amérindienne de cinquante harley, dans les rues étroites de ce village mythique que nous nous sommes fait arrêter sur le mythique port de St Trop et verbaliser par la marée chaussée locale !

En fait, c’ était sous les traits et authentique costume du gendarme de Saint tropez et de ses « Brigettes Bardot » habillés en BB et Barbie que se cachaient pour notre plus grand bonheur, Chris de Funès et ses jolies diablesses du Var free chapter.

Le spectacle a ravi les centaines de badauds (dimanche de Pâque par beau temps sur le port de St Trop !!!!) ce sketch a pu se réaliser grâce à la bénédiction des autorités et de la police locale ainsi qu’ avec l’ aimable participation des sapeur-pompiers qui nous ont accueillis ensuite dans leur caserne.

Le retour au campement s’ est bien déroulé et le tempo de la soirée se dessinait sous les meilleurs hospices.

Nous attaquâmes vaillamment le bar ou les verres de Jack Daniels, pastis 51, rosés de provence et autre elixirs nous ont été servis en préambule d’ un excellente paella géante, cuisinée sur place.

Entretemps, nos directors respectifs nous ont gratifié de leur beaux discours sur la grande famille free que nous formons.

La soirée s’ est prolongée dans le même esprit de délire que nous avions vécu ce jour la et certains de nous se sont éclatés costumés sur la piste de danse.

Vint malheureusement l’ heure du dodo récupérateur pour les bikers que nous sommes qui devaient prendre le chemin du retour le lendemain vers Bordeaux, Paris, Montpellier car, plusieurs free (Testa Mora, Occitanie, Chantilly, Nice, Bordeaux, Var) ont répondu présent à cette belle invitation qui a eu un bon arrière goût de free meeting !

 

« GRAND MERCI à CHRIS ET A TOUTE SON EQUIPE »

Merci à vous tous qui vous êtes investis à fond pour cette belle rencntre.

Mike