Faaker See , nous l’avons fait !!!!

toutes les photos sont par ici>>>

En cette belle fin d’été , avec Leleu à la manœuvre , on pouvait chanter :  » on ira, oú tu voudras, quand tu voudras, et on roulera encore, tant qu’ le GPS n’est pas mort  » !! Préparée de main de maître par notre pétillant Activities Officer, parfaitement guidés, nous avons passé une semaine de rêve au cours de laquelle nous avons mélangé roulades, tourisme, belles soirées, amitié et bien sûr participé à la grand messe Faaker Sienne !

Notre vénéré Director nous faisant l’honneur de sa présence pour nous souhaiter bon voyage, nous en avons profité pour fêter l’anniversaire du Grinch qui a soufflé une bougie sur le parking du MacDo !

Jour 1

Faaker20Notre première journée de plus de 800 kms, sous le beau temps, a été marquée d’une part par l’incident survenu à la moto de GPS, heureusement pris en charge immédiatement par Harley Grand Lyon qui nous a rendu notre ami avec le sourire 1h30 après,  certes délesté de 150€

et d’autre part par notre arrivée à Bulle (CH) et l’accueil chaleureux de nos hôtes de l’hôtel de la Tour,avec un excellent Rully blanc local à l’apéritif

et une roborative fondue suisse – région de Gruyère oblige – a l’auberge des Remparts ! Repas ponctué pour les plus courageux par le dessert local : les meringues double crème !! Une fois le plein de cholestérol, lipides et glucides fait,

un nuit de repos méritée nous a permis d’être en pleine forme pour une fabuleuse 2ème journée, avec une météo de rêve :

 

Jour 2

Des 8h30, visite du superbe village de Gruyère, son château, ses remparts et son musée Giger, le créateur d’Alien. Nos montures enfourchées, nous attaquons la route des cols suisses, que l’on peut baptiser la route des lacs !! un des paradis du motard ! après le lac de Gruyère, le col de Jaun nous emmène à l’immense Lac de Thoune,Faaker52

Après la riche Interlaken, pause déjeuner en terrasse au bord du lac de Brienz. Le col de Susten, où les plus intrépides enroulent les virages à vive allure, nous conduit a Wassen, direction Altdorf au bord du lac Unner. Au sommet du col suivant, Klausen, un chocolat chaud s’imposait ; déception : l’aubergiste nous sert un verre de lait et un sachet d’Ovomaltine !! Des la reprise,Philsec et Regis fuguent, trop tentés par les virages, empêchant, en fait retardant, la « photo du voyage » au grand dam imagé de notre guide ! Heureusement Puzzle, notre reporter photo de charme, nous gratifiait de quelques contorsions pour trouver le meilleur angle de prise de vue…et devenait Miss Crazy photo ! Et gérait le flag ! Après Linthal, et Glarus, nous arrivons à Filzbach, ou le Panorama Hôtel portait magnifiquement son nom : une vue époustouflante sur le lac Wallen ; bon dîner… Et le prosecco en pousse café qui nous rapproche de l’Italie voisine ! Déjà, quelques phrases reviennent souvent … Tu prends ton polaire ? Quand est-ce qu’on flague ? T’as fait la photo ? Alors, on y va ? Ça c’est chic ! … Réflexions méditatives , voire incantatoires, souvent formulées par notre excellent Assistant Director Phil2 !

Quelques surnoms commencent à changer… On parle de plus de Mister Plume de Coyote pour notre ami Indien ! Jean T’alu, souvent collé à son téléphone,devient Mister Crock !

Jour 3

Le 3ème jour nous voit traverser 5 pays ! Nous quittons la Suisse pour une escale rapide à Vaduz, capitale du Lichtenstein, charmante ville dévouée aux touristes riches et aux chinois !

Faaker89

Et ou la photographie de la maquette du château en ville permet au prince de séjourner dans le calme ! On flague et on rentre en Autriche pour se diriger vers Innsbruck ; las, dès la frontière,un policier acerbe et tatillon nous « welcome In Austria » et nous soustrait 65€ chacun pour « défaut de vignette » ! Échaudés et rancuniers, nous évitons Bludenz, snobons Saint Anton et Landeck, ignorons Innsbruck (sauf pour une furtive photo et un rapide MacDo) pour rejoindre l’Italie ! Sitôt la frontière passé, nous crûmes, avec Leleu, que GPS ne s’arrêtait pas au parking du péage, et continuait sa route dans l’inconnu !! Ce n’était qu’un motard avec un casque similaire mais nous avons eu du grand Leleu ! Formidable, gesticulant et hurlant au milieu de l’autoroute devant 2 carabinieri ébahis devant le spectacle ! Quel sens des responsabilités pour ne pas égarer ses brebis !! La tension retombée, l’Italie nous accueille sous un temps nuageux, de Vipiteno a San Candido. Faaker72De retour en Autriche par une superbe route de campagnes et collines, malheureusement assez arrosée, nous traversons Lienz, Greifenburg, Hermagor et le lac de Pressager. Tous ces villages pittoresques, sympathiques ponctuent une route mouillée certes, mais ô combien agréable ! Après Arnoldstein, dernier village autrichien, nous prenons la direction de la Slovénie et sa célèbre station de ski Kranjska Gora, après avoir passé la frontière et le col de Wurzenpass ou une pente à 18% – montée et descente- mouillée de surcroît, à sacré GPS « Mister King of Virolo ».

Après avoir pris possession des superbes chalets de notre ami snowboarder De Jan, un repas dans une auberge typique de Kranjska nous remet d’attaque : soupe à l’ail, jambon,saucisson fumé, goulasch … Tout ceci bien arrosé par un bon cabernet sauvignon local nous mettent de bonne humeur et prêts pour la grand messe du lendemain.

Jour 4

Au démarrage de vendredi, stupeur, la monture du Grinch (en fait celle de Bus prêtée pour l’occasion suite à la rupture du bras oscillant – swing arm en anglais – de la sienne) refuse de monter dans les tours… Trousse à outils, coup de fil et stupeur du propriétaire, la manipulation d’un faisceau électrique remet de la joie dans les yeux de notre couple Grinch/Puzzle et du beaume au cœur du groupe ! L’arrivée sur le site de Faaker See et grandiose ; des centaines, des milliers voire des dizaines de milliers de moto se partagent la route à sens unique, les 3 villages expos, les zones de parkings, les bars… C’est l’orgie de chrome ! .. Des motos et des pilotes improbables, farfelus, le patchwork caricatural des bikers de tout bord s’étale devant nos yeux !Faaker255 La visite commence sur un sol woodstockien détrempé ! De quoi satisfaire notre Miss Grazy Photo. Préparateurs, concessions, accessoires, souvenirs, chacun y va de son emplette, de son étonnement , de son intérêt ! 70000 motos, 100000 visiteurs….Montalivet va nous sembler un rassemblement de campagne profonde ! Après un repas sur site ou la saucisse est reine, nous retrouvons des bordelais du Chapter officiel ! Le monde est petit ! Des amis italiens du Free Chapter de Partenope, Chris du Var et son légendaire chapeau nous donnent l’occasion de siroter quelques bières locales ! Après un rapide tour sur le stand Indian pour faire plaisir à Mister Plume de Coyote, le retour à Kranjska s’avère humide, très humide ! Le restaurateur qui nous accueille ce soir là, n’aime pas les bikers, ou n’aime pas les français ! Ou les deux ! Service déplorable , qualité moyenne des plats, vins imposés, le clou de la soirée restera le refus de cet homme d’accepter la Visa de Philsec, qui finira par partir sans payer ! Ce qui lui vaudra son surnom de Mister CB Visa et sa mise en avant future à chaque addition difficile !!

Jour 5

Samedi, la matinée est consacrée à la visite de capitale slovène Ljubjlana ! Les arcades, le marché accueillant avec ses marchands de légumes, de cèpes , de girolles, son distributeur automatique de lait frais dégagent une ambiance sympathique, sereine, malheureusement légèrement arrosée ; le ciel devient clément pour la visite du château accessible par funiculaire et nous flaguons dans un bel endroit ou un calligraphe fou accapare Puzzle ! De plus des mariés immortalisent leur bonheur en compagnie du Chapter sur une photo mémorable !

Un bon burger au bord du canal, une promenade dans la ville est nous repartons vers Kranjska Gora avec une halte au superbe village de Bled avec son lac, son château et son décor de village hanté, repaire de vampires ? Faaker123Jean T’alu se retrouve sur les traces de son père, habitue des lieux, 70 ans après ! Séquence émotion !

Les plus courageux vont faire leurs emplettes de derniers souvenirs à Faaker See pendant que Philsec à la gentillesse de nous préparer un superbe buffet pour notre dîner du soir, Bien arrosé, ce grand moment de rire, d’amitié, ponctué par les abracadabrantesques histoires des démêlés de Regis avec Orange,Numericable, la BNP et autres organismes kafkaïens – qui lui vaudront le titre de Mister LR AR – constitue notre dernière soirée sur place et déjà nous envisageons nos 2 jours de retour qui suivent !

Jour 7

Dimanche c’est le départ, et après une dernière fois passés les 18% du col de Warenzsa, nous enquillons les kilomètres en direction de Munich, via Salzbourg .. Le majesté et la beauté des paysages enchantent notre guide Leleu qui nous gratifie de nombreux « ronds de bras » en roulant pour exprimer sa béatitude devant l’immensité du décor , ce qui lui vaut désormais son surnom de Mister C Magnifique ! Une halte à Munich au Hard Rock café,Faaker157 une visite rapide du Rathaus rompent la relative monotonie de la roulade, ponctuée par des accidents, des bouchons, et une solidarité motarde toujours vérifiée : avant Bern, où nous étions empêtrés dans un méchant embouteillage à la frontière austro-suisse, une motarde anonyme, subjuguée par le charme de Leleu, nous guide par une déviation qui nous fait gagner beaucoup de temps ! Nous ne connaîtrons jamais son visage ! Nous arrivons enfin après. 846 kms sous le soleil à notre dernière halte à Gruyère dans un motel autoroutier sympathique avec une vue sur le magnifique lac. Un Rushti (tartine au fromage gratinée) spécialité locale avalé, malheureusement sans une goutte d’alcool – règlementation suisse oblige- une petite dernière veillée cigare, au clair de lune, nous permet de refaire le monde une dernière fois !

Jour 8

Lundi, dernier jour, après un dernier caprice du sélecteur de la moto de Mister Swing Arm (bras oscillant le Grinch) nous effectuons notre dernière liaison de 840 kilomètres avec un temps clément, parfois ensoleillé, parfois nuageux ; la fermeture de l’autoroute nous permet de contourner Clermont Ferrand, découvrir une route sympathique et éviter l’orage sur le Puy de Dome, toujours aussi majestueux ! La fermeture de la liaison N20 à Brive nous vaut un nouvel épisode fabuleux de notre guide suprême, exaspéré par la bande de ses moutons suiveurs, non attentifs et contestant ses choix d’itinéraires ; un conducteur pris à partie, un employé de Vinci mis en cause… Bref un moment bref de joyeuse folie Leleu-ienne comme on les adore !

Les derniers kilomètres après Périgueux nous semblent légers, rapides et le moment des adieux arrive à 17 h après le péage d’Arveyres !

Là, notre Phil2 nous gratifie d’un discours magnifique ou se mêlent l’émotion, la joie, l’humour, l’esprit et où, d’une phrase mûrement concoctée lors de nos méditatives roulades, il attribue à chacun de nous ces surnoms éphémères, significatifs d’un moment choisi entre nous ! Bravo ! Quelle classe Mister Bon On Y va ? si j’ose dire !   Un petit cadeau remis par chacun a Leleu pour le remercier encore de son immense talent d’organisateur, Un dernier « on y va ?? » Et chacun regagne ses pénates, le cœur et l’esprit remplis d’images, de souvenirs, d’émotions , de rires… Bref, tous ces ingrédients qui scellent l’amitié partagée , le véritable ciment du 1st Free Chapter !

Régis

Faaker215